Catégories
Invités Portraits de sportives.ifs Ski

Matthieu OSCH

Rencontré par l’intermédiaire de Jean-Louis COPUS, kinésithérapeute officiant au Luxembourg, Matthieu OSCH est un jeune skieur Luxembourgeois de 20 ans qui a déjà eu la chance de participer à ses premières olympiades d’hiver à Pyeong Chang en 2018.

Spécialiste du Ski Alpin, Matthieu a commencé le ski assez jeune, à Courchevel dans les Alpes Françaises, comme beaucoup d’enfants, pendant les vacances d’hiver. Malgré tout, la compétition en ski est dans l’ADN de sa famille, avec un père, un oncle et un frère qui ont déjà concouru en Coupe du Monde. Il commence sérieusement à s’entraîner avec la fédération de ski Luxembourgeoise à 9 ans. En Indoor principalement, au SnowHall d’Amnéville à environ 100 km de chez lui. Mais jeune, Matthieu n’a pas pratiqué que le ski au plus haut niveau, il pratiquait également le Volley Ball, qui l’a amené à étudier en cursus aménagé au SportLycée de Luxembourg (offre scolaire Collège-Lycée mise en place en collaboration entre Ministère de l’Éducation Nationale et les Fédérations Sportives Nationales Luxembourgeoises : « Le Sportlycée coordonne l’ensemble des opérations pédagogiques, sociales et administratives qui permettent aux athlètes talentueux de poursuivre leurs études). A 17 ans, il prend la décision d’abandonner le Volley au profit du Ski Alpin et part finir sa scolarité dans un Lycée équivalent en Autriche.

Après une première participation aux Jeux Olympiques de la jeunesse, en 2018, soit à 18 ans, Matthieu participe à ses premiers Jeux Olympiques d’Hiver. Porte drapeau pour le Luxembourg, il n’oubliera jamais cette expérience, tout comme ses premiers Championnats du Monde l’année suivante. Depuis, il habite en Autriche et il se prépare au quotidien pour les Championnats du Monde Junior et pour les Championnats du Monde Senior en 2021 en Italie. Il ambitionne de figurer parmi les 30 meilleurs mondiaux.

Lorsqu’il habitait encore au Luxembourg, avant d’intégrer le Cadre Promotion du Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois (COSL) toutes ses dépenses étaient assumées personnellement. En intégrant le Cadre Promotion, une partie a été prise en charge par la Fédération de Ski et le COSL et enfin, en intégrant la Cadre Elite, une part beaucoup plus importante est prise en charge, mais cela ne couvre pas la totalité de ses dépenses (dépenses médicales et paramédicales, alimentation, hébergement, entraîneurs, transport, matériel, …). Le budget accordé par le Comité Olympique et la Fédération est annuel, les sportifs savent donc dans quelle mesure ils seront soutenus, après transmission des justificatifs de paiements réalisés tout au long de l’année, pas uniquement pendant la saison d’hiver.

Pour le moment, Matthieu ne ressent pas véritablement le besoin de chercher des partenaires financiers, qui, par ailleurs, lui ont déjà fait remarquer qu’il y aurait peu de pertinence pour des Société Luxembourgeoises, à sponsoriser un sportif qui s’entraîne au quotidien en Autriche et concourt en dehors du Luxembourg, donc, qui rayonne en dehors du pays.

En termes de reconversion, Matthieu n’y a pas encore réfléchi, mais il continue tout de même ses études par correspondance du peu du temps dont il dispose. Il n’a pas encore étudié la possibilité d’intégrer l’Armée Luxembourgeoise comme sportif de Haut Niveau. Dans l’idéal, Matthieu souhaiterait travailler ou créer une société dans le domaine du sport.

En général, la saison d’un skieur commence avec des entrainements sur neige à-partir de mi-septembre et les compétitions commencent début Novembre et se terminent à la mi-Avril. Jusque mi-Mai, dans la mesure du possible, ils continuent à profiter de la neige en altitude avant de prendre 2 à 3 semaines de congés sans pratiquer quasiment aucun sport.

Jusque fin Juin, un gros bloc physique intervient (puissance, rapidité, endurance). En été, il est parfois possible de skier une dizaine de jour sur glacier ou en indoor.

Pour finir, nous avons posé trois questions à Matthieu OSCH, que nous vous laissons découvrir dans ce 3ème casier des vestiaires !

  • Où te vois-tu dans 20 ans ?
  • Si tu pouvais parler à l’oreille du Matthieu de 17 ans avant de prendre la décision de te concentrer sur le ski, que lui dirais-tu ?
  • Un.e sportive.f à nous recommander ?

1 réponse sur « Matthieu OSCH »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.