Catégories
Downhill Mountainbike Invités Portraits de sportives.ifs VTT

Angelo POZZALLO

Aujourd’hui, je vous propose d’ouvrir le 4ème casier des Vestiaires dans lequel se cache l’interview d’un « petit jeune ». Né au Brésil d’une Maman Brésilienne et d’un Papa Italien, polyglotte, ancien judoka, golfeur, ayant déjà vécu dans plusieurs pays, Angelo est un véritable surdoué. En cours, déjà, il surperformait ses camarades, mais sur le plan sportif, il apprend chaque jour et a arbore déjà un très beau palmarès. Après avoir mis sa préparation en suspens au début de ses études de Médecine, il se relance dans la course sportive et scolaire !

#004 – Angelo POZZALLO – VTT de descente

 
 
00:00 /
 
1X

Champion de la Coupe de Belgique en Junior, plusieurs fois dans le Top 5, 4ème é une Coupe d’Europe, participation en Coupe du Monde en Italie, 50ème Junior Mondial : beaucoup de courses en Belgique, plusieurs podium en Elite, de nationalité Italienne, il court toujours pour les couleurs Italienne, sauf, en Coupe de Belgique où il représente le Luxembourg.

Étudiant en économie à HEC Liège, il voudrait tout de même se spécialiser dans un Master qui mêlerait Sport et Économie.

La tête sur les épaules, il a toujours su qu’il devrait allier sport et travail, le sport de Haut Niveau ne rémunérant il s’est orienté vers les études. Dans tous les cas, il ne veut pas céder aux solutions de facilité : il n’a jamais demandé à bénéficier d’un emploi du temps aménagé à l’Université.

Plus fort qu’avant et plus mur, après s’être écarté des compétitions, 2020 sera l’année du renouveau et de son retour à la compétition et au Top Niveau … même si son retour à la compétition est plus compliqué que les années précédentes, avec la fin des Coupes de Belgique.

D’un point de vue financier, en général, il finance sa saison personnellement, même si cette année, il a pu décrocher un partenariat avec le fabriquant de vélo Mondraker ( https://www.instagram.com/mondrakerbikes ). Le coup d’une saison, hors vélo, est de l’ordre de 12.000 € (incluant voyages, hébergement, remplacement du matériel, etc …). En général, les pilotes ne sont pas payés par les partenaires, qui interviennent pour des dotations produits / services. Lorsqu’il était dans un team, le team recevait des financements de la part des sponsors, mais qui servaient à faire fonctionner le team et pas à payer les pilotes.

La recherche de sponsor fonctionne de plusieurs façons, sachant que ce qui fonctionne le mieux est d’être influenceur (être extrêmement présent sur les réseaux sociaux, créer des vidéos, etc …). Existe également la méthode des résultats ou d’aller taper à la porte des partenaires potentiels et de négocier un accord de participation.

Les Fédérations, sont plutôt retissantes à soutenir financièrement des sportifs et les critères de sélection sont très élitistes et réservées aux professionnels … mais pour être pro, il faut faire des résultats, mais pour faire sereinement des résultats, il faut être financièrement soutenu, etc … le serpent qui se mord la queue ! Le Fédération Italienne, par exemple, soutient ses pilotes en prenant en charge tous les frais, mais, encore une fois, sans leur fournir des vélos et sans les rémunérer.

Pour finir, nous avons posé deux questions à Angelo POZZALLO, que nous vous laissons découvrir dans ce 4ème casier des vestiaires !

  • Si tu pouvais parler à l’oreille du petit Angelo quand il a découvert le VTT de descentede 17 ans avant de prendre la décision de te concentrer sur le ski, que lui dirais-tu ?
  • Un.e sportive.f à nous recommander ?

#004 – Angelo POZZALLO – VTT de descente

 
 
00:00 /
 
1X

Une réponse sur « Angelo POZZALLO »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.